carnets du vatican
Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/12/2013

Intro

Combien seront-ils à Rome le 27 avril pour la canonisation de Jean-Paul II et Jean XXIII ? Un million ? Deux-millions ? Quatre-millions ? Plus ? Combien seront-ils aux abords de la Place Saint-Pierre ? Avant de recevoir des pèlerins du monde entier, le Vatican n'ose plus avancer de chiffres.

Et pourtant, Dieu sait s'ils s'en réjouissent : les catholiques d'Europe ont besoin de ces événements pour se serrer les coudes, sentir qu'ils ne sont pas seuls et retrouver une dose d'énergie afin de réévangéliser leurs contrées.

Car si depuis toujours l'Église catholique a ce souci de l'évangélisation, le mandat sur lequel le pape François a été élu est très clair : rendre à l'Église la passion de la mission. On peut y lire de multiples enseignements, y voir les plus politiques desseins ou la recherche d'un pouvoir terrestre et spirituel. Pourtant, loin des bureaux du Vatican, des milliers d'hommes et de femmes cravachent dans la discrétion et bien souvent seuls, pour témoigner d'un Dieu et porter les idéaux de leur foi. C'est le cas en Europe occidentale. Où trouvent-ils le courage de leurs sacrifices ? Pourquoi ? Qu'ont-ils à y gagner ?

Une plongée dans une réalité est souvent réductrice, mais nous permet de toucher ce que des regards extérieurs auraient eu tendance à figer et refroidir. C'est ce que nous avons voulu réaliser ici à Rome : plonger, foncer, avancer, nous mettre dans les pas de ces prêtres, de ces baptisés, de ces religieuses, pour comprendre ce qui les poussait chaque matin à se lever pour servir un Dieu. Voici donc quatre cartes postales : celles d'une Église que nous avons découverte.

Bosco d'Otreppe à Rome

 

Les commentaires sont fermés.